ujv44-2016-emmanuel-jaffelin Emmanuel Jaffelin

Agrégé de philosophie, Emmanuel Jaffelin (52 ans) enseigne aujourd’hui au lycée Lakanal de Sceaux. Alternativement à ses activités d’enseignement, il a été diplomate en Amérique Latine (Brésil, 2003-2007) et en Afrique (Angola, 2009-2013).

Entre « Éloge de la gentillesse », le premier livre qui l’a fait connaitre et son dernier «  Apologie de la punition », Emmanuel Jaffelin tentera de trouver une voie efficace et humaine pour manager une entreprise.

Dans ses trois ouvrages sur la gentillesse, Emmanuel Jaffelin prône l’émergence d’une nouvelle éthique. Il y défend une éthique de « gentilhomme »7 enracinée dans cette « vertu mineure » qu’est la gentillesse, mais qui définirait une morale plus accessible que les standards trop exigeants de la sainteté et du sage. Dès lors, la gentillesse aurait, selon Emmanuel Jaffelin, une efficacité particulière : « Sans faire de nous des Jésus ou des superhéros, elle a le pouvoir de nous élever un peu, de nous anoblir, en un minimum d’efforts. ». De plus, de par son caractère désintéressé, la gentillesse aurait le mérite, d’un point de vue éthique, d’échapper à toute instrumentalisation ou marchandisation. (Wikipedia)

Le philosophe s’intéresse depuis longtemps à l’entreprise (« Petite philosophie de l’entreprise » réédité sous le nom « Eloge de la gentillesse en entreprise ») pour laquelle il prône un management dégagé des diktats américains, dans lequel notre culture propre s’exprime.

Dans son « Eloge de la gentillesse en entreprise », Emmanuel Jaffelin défend l’idée selon laquelle l’entreprise postmoderne doit faire des R.H (Relations humaines) et du management l’occasion d’anoblir l’humanité par des petits gestes qui s’opposent au modèle des process. Si la noblesse de l’aristocratie d’autrefois relevait de la naissance et s’exprimait par une particule, celle d’aujourd’hui se caractérise par l’essence de l’homme capable d’abandonner ponctuellement par empathie des particules de lui-même dans ses petits gestes serviables. (Wikipedia)

Bibliographie de Emmanuel Jaffelin

Les co-organisateurs de l’Université de 2016 :

ADN OUEST (Association des Décideurs du Numérique) – IDEA (Association basée sur l’Innovation, le Dirigeant, l’Ethique et l’Action) – 60 000 Rebonds Grand-Ouest 100 000 EntrepreneursANDRH (Association Nationale des Directeurs des Ressources Humaines) – Atlantic 2.0 (Cantine numérique)Audencia Business SchoolAudencia Junior Conseil BFN (Business au Féminin) – BNI 44 (Business Network International) – CARBAO JCE Nantes (Jeune Chambre Economique de Nantes) – JCE NMSL (Jeune Chambre Economique Nantes Métropole Sud Loire) – CCI Nantes/Saint-Nazaire CCO (Concentrateur d’idées nouvelles) – CGPME Loire Atlantique (Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises) – Chambre Régionale des Professions Libérales Ouest Atlantique CINA (Club Immobilier Nantes Atlantique) – CJD (Centre des Jeunes Dirigeants) – Croissance Plus DCF Nantes Atlantique (Dirigeants Commerciaux de France) – DFCG (Directeurs Financiers et Contrôleurs de Gestion) – DRO (Dirigeants Responsables de l’Ouest) – EDC (Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens) – Escalade Entreprises FCE (Femmes Cheffes d’Entreprises) – Fondation de France GERME (Groupe d’Entraînement et de Réflexion au Management des Entreprises) – IMS Ouest Atlantique Club Managers 44 MEDEF de Loire-Atlantique (Mouvement des Entreprises de France) – NAPF (Place Financière du Grand Ouest) – Réseau Entreprendre Atlantique UCC Ouest (Union des Conseils en Communication) – Université de Nantes